Malgré les pressions de l'UMP, le débat Ségo-Bayrou aura bien lieu

Publié le par Bast

" Mayday, Mayday ! "

La guerre des trois aura bien lieu. En dépit des constants efforts de Nicolas Sarkozy pour contrer la menace par la menace, Ségolène Royal et François Bayrou échangeront publiquement leurs points de vue sur les points de convergence qui peuvent être identifiés dans le pacte présidentiel.

Ségolène Royal ne retirera vraissemblablement aucun soutien de la part de François Bayrou. Mais les péripéties qui ont précédé la tenue de ce débat auront indubitablement rapproché Bayrou et Ségo dans leur rejet de Sarkozy.

Plébiscité par la presse, largement approuvé par l'opinion et indispensable au débat de fond tant invoqué par l'ensemble des candidats, cette rencontre historique se déroulera demain matin, entre 11 heures et midi sur BFM TV et RMC.

Dans cette affaire, Sarkozy est fortement affaibli. Ayant atteint le maximum de soutiens au soir du premier tour, sa popularité s'effrite à mesure qu'il dénonce ce rapprochement. Purgée de son centre droit par la stratégie d'intimidation de l'UMP sur ses élus, l'UDF se voit repoussée vers le centre gauche. Bayrou peut ainsi s'autoriser davantage de concessions vis-à-vis de l'aile droite de son mouvement, qui l'a déjà abandonné pour le candidat sortant.

Il reste donc certains journalistes suffisamment couillus pour permettre que la liberté d'expression soit respectée. La prétexte du respect de l'équité du temps de parole, un temps avancé par l'UMP et les médias qui se sont défaussés, vole en éclats : ce débat apparaît comme bénéfique pour la démocratie.

Il est normal que François Bayrou puisse expliquer publiquement pourquoi il pense (ou pas) que ses électeurs ont la mission d'éliminer Sarkozy. Après tout, rien n'empêche Sarko d'organiser un débat du même type avec son allié de fait, Jean-Marie Le Pen. Il serait très intéressant qu'il explique aux électeurs de Le Pen que le projet de l'UMP recèle énormément de points de convergence avec celui du FN...

B-)

Accueil

Haut de page

Imprimer

Ajouter aux favoris

Publié dans Présidentielles 2007

Commenter cet article

bast64 27/04/2007 19:20


Alain Girard, le premier secrétaire général du Syndicat national des journalistes (SNJ) estime que dans cette affaire, " Nicolas Sarkozy n'a pas les mains propres " :

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/opinions/3_questions_a/20070427.OBS4533/nicolas_sarkozy_na_pasles_mains_propres.html

bast64 27/04/2007 19:19

Le Monde invente le bayroumètre :
http://www.lemonde.fr/web/vi/0,47-0@2-823448,54-902576,0.html