Les vrais et faux diplômes de Rachida Dati

Publié le par Bast

CV-Rachida-Dati-original-2.jpg
Incroyable : selon l'Express, Rachida Dati étalerait de faux diplômes sur son CV. Lorsqu'elle a entamé une procédure pour intégrer l'Ecole de la Magistrature (comme tout titulaire d'une maîtrise de droit exerçant une profession de juriste depuis 4 ans y a droit), l'actuelle garde des Sceaux a indiqué être titulaire d'un MBA (ISA-HEC). Plusieurs démentis et explications plus tard, le doute n'est toujours pas levé sur cet ajout stupide et d'autant plus inutile qu'elle a déjà une maîtrise de droit.
Au lieu de plaider le complexe d'infériorité sociale - ce qui arrive à des gens très bien -, Rachida Dati préfère condamner des vilaines "rumeurs". Le
magistrat ayant instruit sa demande évoque pourtant bien des "imprécisions" dans le dossier. Au-delà de ces considérations, il est amusant de constater que même avec un si brillant parcours (il faut le dire), Madame Dati a à un moment donné souhaité donner encore plus d'ampleur à son ascension sociale. C'est vrai que HEC, ça tape quand même... A moins que Rachida n'ait cherché à imiter son maître Sarko, qui assurait sortir de Sciences po alors qu'il s'était fait éliminer à l'épreuve d'anglais. Lui aussi a ses petits secrets : DEA, service militaire, etc.
Mais le plus grave dans toute cette affaire, c'est que cette histoire de MBA n'est que l'arbre qui cache la forêt de diplômes qui habillaient le CV de Rachida Dati il y a encore quelques jours. Heureusement, bast64 est là pour vous permettre de comparer les deux versions du CV "officiel" du ministre de la Justice :
avant et après retouches.
De rien !

Publié dans Opposition !

Commenter cet article