Bacchus ou le petit âne gris

Publié le par Bast

En ces temps où l'obscurantisme triomphe sur nos âmes damnées et soixant-huitardes, il est difficile de se remonter le moral. Heureusement, le petit âne gris nous rappelle la chance que nous avons (encore). La chance, il n'en a pas eu... à force de travailler plus pour gagner plus (et pour engraisser son propriétaire et député UMP du coin), le petit âne gris s'est tué à la tâche. En reprenant à sa sauce l'une des chansons les plus tristes que les enfants aient entendu, Nicolas Bacchus détend l'atmosphère :

 


Avant d'aller voter pour travailler plus, souvenez-vous du petit âne gris, martyr des conquêtes sociales

B-)

Accueil

Haut de page

Imprimer

Ajouter aux favoris

Publié dans bast64

Commenter cet article