Droits de l'homme : 0,57/20 pour Sarkozy (LDH)

Publié le par Bast

La ligue des Droits de l'Homme a décerné un fabuleux 0,57/20 à Nicolas Sarkozy, après avoir reçu les réponses des candidats à un questionnaire sur leurs intentions en matière de défense des droits de l'homme.

Que c'est injuste ! Nicolas Sarkozy, grand "droits-de-l'hommiste" (autres expression piquée à Le Pen) devant l'éternel... Ces gens-là n'y connaissent rien en droits de l'homme ! Les spectateurs de TF1 en ont eu la preuve hier soir : le Petit Gandhi n'a-t-il pas promis d'ouvrir sa gueule sur la Tchétchénie ? D'envoyer les criminels du Darfour devant le Tribunal Pénal International qui n'existe pas ? Encore un mauvais procès de la part de la gauche nostalgique de l'URSS !

Dormez, braves gens ! Sarko s'occupera de tout, c'est promis. En dépit d'une incompétence manifeste (Al-Qaïda, c'est des chiites ou des sunnites ? Le Tribunal Pénal International existe-t-il ? Il y a un débat démocratique dans la société civile iranienne ? Poutine a-t-il quand même du mérite à gouverner la Russie ?, etc.), les gentils journalistes continuent à lui servir la soupe comme si de rien n'était. Ils cautionnent ainsi son numéro de champion des droits de l'homme.

Pendant ce temps, les (vrais) défenseurs de droits de l'homme dressent un bilan catastrophique de la France sarkozyste. Excusez du peu :

" La politique législative de course au sécuritaire à dominante xénophobe sacrifie au report de voix d'extrême-droite les droits des étrangers, l'humanité élémentaire et, au bout du compte, les libertés de tous ", écrit Jean-Pierre Dubois, président de la Ligue des droits de l'Homme dans L'état des droits de l'Homme en France (La Découverte), présenté ce matin. La LDH a constaté en 2006 une " aggravation de la crise sociale ", un " approfondissement de la crise institutionnelle " et une " extension de la crise éthique " qui " se répand au rythme de la contamination de l'ordre républicain par l'agenda lepéniste "" L'année 2006, plus encore que les précédentes, fut une très mauvaise année pour les étrangers vivant sur le sol français ", écrit Jean-Pierre Dubois. " La chasse aux sans-papiers s'est intensifiée au rythme de la précampagne présidentielle du ministre de l'Intérieur Nicolas Sarkozy, avec son volet “chasse aux enfants” particulièrement insupportable ".

Baaah ! Quelle bande de rabat-joie ! Si la conception restrictive des droits de l'hommes de Nicolas Sarkozy ne leur plaît pas, qu'ils ne se gènent pas pour quitter la France ! Sinon, ils n'ont qu'à rejoindre les nombreux camps de rééducation de l'esprit ouverts par Sarko :


Une conception restrictive des droits de l'homme 

N'empêche qu'avec Sarkozy - comme avec Chirac - on n'est jamais déçus. Ils donnent de beaux discours, de belles promesses et s'empressent de faire exactement le contraire. D'ailleurs, Nicolas Sarkozy le dit lui même : " Avoir des principes sans les défendre, ce n'est pas être fidèle à l'histoire et à l'identité de la France ".

B-)

Accueil

Haut de page

Imprimer

Ajouter aux favoris

Publié dans Présidentielles 2007

Commenter cet article

bast64 28/04/2007 18:14

La Ligue des droits de l'homme (LDH) appelle à voter pour Ségolène Royal :
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-823448,36-903397,0.html