Au pays de Bayrou

Publié le par Bast

Petite vidéo à regarder au retour de la messe :

 


Au pays de Bayrou

A tout à l'heure les zenfants !

B-)

Accueil

Haut de page

Imprimer

Ajouter aux favoris

Publié dans Présidentielles 2007

Commenter cet article

bast64 16/04/2007 19:21

Je suis désolé, mais ça ne tient pas.
Je te rappelle que Bayrou a également fait campagne pour le oui, comme une grande partie du PS.
Mais tu oublies que le PS, contrairement à l'UDF, était représenté parmi les tenants du non, qui doit certainement une partie de son succès à Fabius.
D'ailleurs, "la France du non" n'est pas qu'à gauche, et tu le sais très bien. Beaucoup ont répondu à l'appel de Villiers contre la Turquie et l'affaire du plombier polonais avait des relents xénophobes qui attirent l'extrême droite.
Je ne partage pas non plus ton pessimisme sur l'état du parti socialiste. Les militants, les élus, les sympathisants rament, certes, mais nous ramons tous dans le même sens : celui d'une victoire claire et nette de la gauche contre Sarkozy. C'est une preuve indéniable de la motivation que nous avons.
Je t'invite à poursuivre cette conversation sur un article plus récent :
http://www.bast64.com/article-6403046.html
Puisses-tu, camarade, retrouver ton chemin.
+++

aiolive 16/04/2007 10:05

C'est justement là que notre analyse diverge, car je ne crois pas que le PS soit capable de rassembler la gauche, il n'a plus aucune crédibilité.
Je pense que le PS a raté le coche avec le TCE, qui était l'opportunité de se repositionner intelligemment et peut-être de redevenir attractif à gauche.
Le clivage droite - gauche ayant perdu de sons sens suite au glissement centriste du PS, les repères politiques aujourd'hui me semblent se définir au moins autant sur des axes comme libéralisme / antilibéralisme que nationalisme / mondialisme que sur cet axe doite / gauche devenu très confus. Maastricht annonçait déjà ces nouveux repères pour le positionnement politique. Ainsi trouvait on dans le camp du Non des nationaux (non à l'Europe du FN) et des mondialistes (non au libéralisme de la gauche).Le PS aurait du dénoncer l'abomination de ce traité qui n'en était pas un (une constitution n'a pas à figer un modèle économique, la seule qui l'a fait c'est la soviétique !) et dénoncer le traité tout en militant pour une constitution qui ne s'occupe que d'hommes et pas de concurrence comme toutes les autres constitutions du monde.
Il avait l'occasion de se relancer, d'être en phase avec son supposé électorat lors du plus grand débat démocratique qui ait agité le pays depuis 1958... il a préféré mentir, faire la propagande du oui, et ses petits calculs poliitciens vis à vis de l'UMP.
Non je ne vois pas de grandes différences entre le PS et l'UDF, et je ne fais pas moins confiance à Bayrou qu'à Royal pour contester l'ordre financier et médiatique.
Le PS surtout, l'UMP, les élites, les médias... tous sont coupés du peuple et des exclus (il n'y a pas que les ouvriers, mais les chômeurs, salariés, fonctionnaires, retraités… tous sont victimes de la guerre économique) de façon irrémédiable. Les signaux sont nombreux mais ils ne veulent pas les voir.
Ainsi l'UMP a-t-elle perdu toutes les élections depuis 2002 sans jamais infléchir sa politique mais évoquer des problèmes de pédagogie (quel respect de la démocratie!), ainsi le PS prend-il claque sur claque sans jamais se remettre en question, et compte sur la violence de la droite UMP pour voir revenir les électeurs, en évoquant ses futurs portefeuilles...
La démagogie de Sarko et sa main mise sur l'état et les médias lui permettront de surnager, mais le PS sera j'en suis sûr une nouvelle fois puni dans les urnes, je ne pense pas que le carnaval médiatique sur Royal ait arrangé les choses.
Hélas donc Le Pen risque de faire un très gros score, alors même qu'il serait le pire vote pour le "peuple des exclus" (et le pire vote tout court, même si le leader minimo ne lui envie pas grand chose).
Donc désolé je ressors mon antienne : seul Bayrou pourra apaiser le pays et éviter le national-populisme de Sarko - Le Pen.

bast64 15/04/2007 20:31

Pourquoi ? Tu sais bien que seule Ségolène Royal peut rassembler la gauche. Et seule une gauche unie pourra battre Sarkozy (vas voir l'appel de Fabius : http://www.laurent-fabius.net/article893.html).

aiolive 15/04/2007 19:27

évidemment si il y a Royal / Sarko je vote Royal ! la priorité c'est de se débarasser du leader minimo, moi je crois que c'est Bayrou le mieux à même de le faire
 

bast64 15/04/2007 19:08

Justifie toi comme bon te semble.
En ce qui me concerne, je ne compte pas attendre le changement encore cinq ans !
Si tu accordes autant de valeur à tes opinions et à tes engagements, à quoi bon réduire ton ambition pour ton pays à une opposition à un éventuel pouvoir centriste ?
Et puis tu oublies un détail d'importance : Bayrou a de fortes chances de perdre. Si je suis ton raisonnement, la probabilité que tu votes Royal au second tour est la plus grande.