Lolo invite Ségo à bouffer du Sarko

Publié le par Bast

C'est dimanche, nous nous contentons de mettre en ligne le discours de Ségolène Royal au meeting de Rouen, hier :
 
 

B-)

Accueil

Haut de page

Imprimer

Ajouter aux favoris

Publié dans Présidentielles 2007

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

bast64 26/02/2007 14:15

Tant de considération me va droit au coeur !
Je vous trouve cependant bien trop apocalyptique pour être honnête.
Essayer de décrypter un commentaire en cherchant à qualifier son auteur ne fait pas de moi le " juge de qui est innocent ou coupable ". Voilà qui est bien disproportionné !
Votre aigreur trouvera peut-être satisfaction au soir du 6 mai... malheureusement, moi, je ne prévois pas l'avenir.
Je vous encourage néanmoins à poursuivre votre combat désespéré contre les proségos, votre victoire ne sera que plus belle.

Daniel Gallet 26/02/2007 13:25

Si vous n\\\'appréciez pas l\\\'envolée (pardon mais le tutoiement de rigueur, très peu pour moi), n\\\'attendez pas d\\\'atterrissage en douceur. Ma prose alourdie en vaut bien une autre, je ne la défendrai pas ici mais en matière de démagogie, c\\\'est sur que 100 propositions en forme de menu de cantine valent mieux que de grandes pensées.Les urnes ou pire, le désaveu qui suivra l\\\'élection éventuelle de madame Royal  parleront mieux que moi et vous prouvera que je ne suis pas le seul, même s\\\'il est plus confortable pour vous de croire que je le suis. Quand à être vraiment de gauche, voilà que vous rappelez de nouveau à vous l\\\'idéologie sous la forme de sa foi en elle et que vous vous placez aussitôt en juge de qui est innocent ou coupable de na pas y croire. Mais qui êtes-vous??? Je vous trouvais sympathique mais quelque peu naïf, je vous trouve maintenant tout à fait dangereux.

bast64 26/02/2007 12:42

Quelle envolée !
Tu demandes " suis-je le seul... ? " : et bien oui. Sache que les avant-gardistes révolutionnaires à la fois strauss-kahniens, bayrouistes et anti-royal férus de prose alourdie ne courent pas les rues.
A toi de voir, le 22 avril, si tu es vraiment de gauche...

Daniel Gallet 26/02/2007 11:58

Qui peut y croire? ou l\\\'amour rend aveugle...S\\\'il y a une question qui ne cesse de ressurgir à chaque fois que je vois madame Royal et ses acolytes du PS c\\\'est bien celle là: qui peut y croire???Suis-je le seul à noter la crispation formidable du corps entier de madame Royal, résumée, condensée, concentrée jusqu\\\'à la grimace dans ce sourire qu\\\'elle arbore en permanence, tel celui plastique d\\\'une barbie surannée? Suis-je également le seul à grincer des dents au son robotique de sa voix? Suis-je le seul à n\\\'entendre  là qu\\\'une récitation atonique d\\\'un discours prémâché, prédigéré et rendu là sans autre conviction que celle de la leçon bien apprise? (Pour preuve à ceux encore épargnés par la cécité, le bouton play ci dessus)Parlons d\\\'ailleurs de cette leçon, la leçon donnée par la gauche depuis la révolution marxiste léniniste du début du siècle dernier, relayée depuis par d\\\'innombrables porte-drapeaux aux consciences bien tranquilles. Cette leçon, ne nous y trompons pas, est bel et bien la victoire de l\\\'idéologie sur la raison et cette idéologie triomphante est capable de tout emporter sur son passage, comme l\\\'histoire nous l\\\'a si tristement prouvé. Suis-je ainsi le seul à voir dans le soutien populaire que reçoit la candidate Royal, le soutien quasi amoureux et par conséquent aveugle d\\\'une foule diverse mais rassemblée autour de cette unique idéologie, rétrograde et conservatrice parce qu\\\' héritée d\\\'un siècle révolu? L\\\'effet de mode Royal, qui s\\\'effondrera à mon avis tel un soufflet, n\\\'a de perspective que la défaite ou le discrédit d\\\'une famille politique incapable de se réinventer, incapable d\\\'abandonner cette idéologie sensée répondre à tout, incapable d\\\'assumer le devoir de pédagogie de la classe politique et relançant par conséquent l\\\'obscurantisme qui a tant nui à la France ces trente dernières années. Ne serait-il pas temps de cesser ces mensonges qui défigurent la gauche?L\\\'amour rend aveugle, cet amour d\\\'une idéologie qui ne peut plus rien pour nous, pour le bien-être de notre société.Strauss-Kahn a voulu un renouveau de la gauche, a voulu cette gauche pragmatique, intelligente et les pieds sur terre qu\\\'on envie aux autres pays européens mais que nous sommes incapables d\\\'inventer. Il n\\\'a malheureusement pas su l\\\'incarner et son ralliement à la candidate socialiste prouve qu\\\'il ne le pourra certainement jamais. C\\\'est néanmoins tout à son honneur de ne pas vouloir être celui qui auara fait perdre son parti. Et pourtant les français n\\\'ont-ils pas les prémices d\\\'un désir envers une telle nouvelle famille politique? Comment intérpréter l\\\'enthousiasme autour du candidat Bayrou sinon par ce désir d\\\'une nouvelle gauche, qui ne tourne pas le dos à la réalité et qui ne se réfugie pas amoureusement dans les bras de l\\\'idéologie?Chers amis socialistes, votre avenir s\\\'assombrit et si je vous prédis défaite ou discrédit, l\\\'issue inéluctable de votre mouvance politique n\\\'est autre que sa propre disparition. L\\\'anticiper aurait été pour moi la meilleure des solutions mais encore aurait-il fallu affronter, et cela depuis 2002, cette rupture quasi-amoureuse d\\\'avec une idéologie omnipotente, poussiéreuse et inadaptée.