Deux cerveaux, un muscle

Publié le par Bast

Décidément, la campagne électorale permet à beaucoup d'artistes de faire (re)parler d'eux. Des plus inconnus (ZêdessNicolas Luciani, Paddy SherlockWilliam Berg, etc.) aux plus connus (Doc Gynéco, Michel Sarkou, Johnny Hallyday, etc.).

La politique vient ainsi au service de la culture française qui autrefois rayonnait, mais qui aujourd'hui patauge. A la pointe de ce décrochage, on trouve bien sûr la chanson française. Les téléchargement et la politique hyper commerciale des maisons de disque poussent les chanteurs français à la minablitude.

Certains sont prêts à faire n'importe quoi pour attirer l'attention sur leur talent perdu et regagner un peu de popularité, fut-ce en vendant son âme au diable, comme pour le Doc. Enrico Macias devrait prochainement l'imiter en annonçant son ralliement à Sarko, le Phare de l'Occident.

Parfois, quand les chanteurs s'engagent sur le terrain politique, on frôle le ridicule. Rassure-toi, Nicolas Luciani ! On a trouvé bien pire que toi... en effet, un clip tout à fait abominable circule en ce moment sur le Net : " Nicolas et Ségolène " des... Musclés !

On remarquera que les Musclés ne s'engagent ni pour Ségo, ni pour Sarko... Seraient-ils bayrouïstes alors ? En ce qui concerne les paroles et les images, on atteint un degré de nazitude tel qu'on a du mal à regarder le clip jusqu'à la fin (moi j'ai pas réussi).

Les Musclés parlent de politique : bon courage !

On attend avec impatience la contribution de Chantal Goya :

" Ce matin,

Un gros nain,

A acheté un karcher..."

Bon allez, stop ! On peut pas vous laisser comme ça ! Voici un clip sans images d'Alibi Montana, " Sarko et la 6T des 4000 " :


Ouf ! Il reste des chanteurs qui ont des choses à dire !

B-)

Accueil

Haut de page

Imprimer

Ajouter aux favoris

Publié dans Présidentielles 2007

Commenter cet article