Morales asymétriques

Publié le par Bast

Bon, ça c'est fait, Georges Frêche est définitivement exclu du PS. La Commission des conflits le sanctionne ainsi pour ses propos qu'il a tenus le 14 novembre sur les joueurs de l'équipe de France de foot. Après de nombreux dérapages, notamment sur les Harkis, le Tyran de Septimanie a finalement obtenu ce qu'il méritait : la porte. Quand on connaît la puissance électorale de l'homme, on ne peut que saluer une décision courageuse. Une belle preuve de bravitude !

Hormis le très rigolo Jacques Blanc (ex-président de région UMP) qui demande de nouvelles élections en Languedoc-Roussillon, personne à l'UMP ne souhaite la ramener sur l'éviction de Frêche. Et pour cause, eux aussi ont leur vilain petit canard...

Vous pensez peut-être à François Grosdidier, qui avait fustigé l'accroissement immoral de la proportion de youyous lors des mariages et que beaucoup surnomment Grosfacho en raison de ses " convictions " frontnazionalisantes... Mais il s'agit en réalité de ce cher Christian Vanneste, déjà épinglé pour avoir dit (je cite) : " L'homosexualité est moralement inférieure à l'hétérosexualité " (La Voix du Nord, 26 janvier 2005).

Alors l'UMP va-t-elle exclure Vanneste, comme le demande Jean-Luc Romero ? Bien sûr que... non ! Il se trouve même 22 députés de la majorité pour le soutenir devant la Cour de cassation, qui examinera le pourvoi qu'il a formé contre la condamnation pour " injure envers les homosexuels " de la Cour d'Appel de Douai... Alors même que ce repris de justice récidiviste vient d'en remettre une couche en déclarant : " Il est vrai qu’un type de comportement qui ne permet pas d’engendrer la vie est un comportement nocif pour l’humanité ". (Nordik, janvier 2007).

Vanneste peut dormir tranquille, ce n'est pas Sarko qui prendra le risque de se fâcher avec les homophobes de France et de Navarre : " vous savez combien ils sont ? ".

Décidément, la droite reste la droite...

B-)

Accueil

Haut de page

Imprimer

Ajouter aux favoris

Publié dans Présidentielles 2007

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

bast64 30/01/2007 12:44

Au dernières nouvelles, Christian Vanneste risque de ne pas se voir réinvesti par l'UMP, qui ne compte pas l'exclure pour autant.
En dépit des critiques des gays de l'UMP (qui au passage sont les personnes les plus cool du parti godillot) et des lois antihomophobes votées au cours de la dernière législature, Vanneste reste donc membre du parti de Sarkozy.
En effet, faut quand même pas déconner ! Le risque est grand de se couper de l'électorat facho !
B-)