Yahoo tue !

Publié le par Bast

Vous savez sûrement que les grands moteurs de recherche du type Google, MSN Search, etc. ont tous conclu avec le régime chinois des accords de coopération qui consistent essentiellement à bloquer l'accès à certaines pages Internet.

Ainsi, le pékin moyen n'a pas la possibilité de trouver des renseignements sur les événements de la place Tiananmen, sur la répression des jacqueries ou encore sur la peine de mort en Chine. Jusque là, l'appât du gain peut encore expliquer ce qui reste de simples atteintes à la liberté d'expression et à la vie privée.

Mais les mecs de chez Yahoo ont décidé d'aller encore plus loin : ils communiquent les adresses IP des personnes ayant une pratique d'Internet pouvant être assimilée par les dirigeants chinois à une pratique subversive : visite de sites étrangers d'information, d'ONG, de blogs de journalistes ou de personnes officiellement classifiées comme opposants.

Les autorités chinoises n'ont plus qu'à se rendre chez l'imprudent ou courageux particulier, ou bien recquérir l'aide des tenanciers de cyber cafés, hyper contrôlés en Chine. Cela peut donc tomber sur à peu près n'importe qui. Dans le doute, l'individu est quand même interpelé, un petit interrogatoire à la chinoise le fera peut-être avouer ?

Certes, s'en prendre aux opposants est tout à fait inacceptable. Mais mettre dans le viseur de la répression la partie la plus ouverte du peuple chinois, celle qui fréquente Internet, c'est franchir un cran supplémentaire dans la barbarie moderne.

Moralité : Ami Chinois, ne vas surtout pas sur Yahoo ! Pour les autres, vous pouvez faire comme moi : ne plus utiliser ce moteur de collabos.

B-)

Haut de page

Imprimer

Ajouter aux favoris

 

Publié dans bast64

Commenter cet article