2007 : Annus horribilis

Publié le par Bast

 

undefined

 

Les préparatifs du réveillon vont bon train, un peu partout en France (et ailleurs). Alors que Sarkozy va « innover » en adressant ses vœux au pipole français en direct du Baron, célèbre boîte en vogue à Paris, chacun s'affaire en attendant la Réception du Message Présidentiel tant attendu. Le teasing a déjà fait son effet : tous se presseront devant leur télé chérie pour écouter le Nicolas le Petit servir sa potion indigeste.
Cela ne doit pourtant pas vous gâcher la soirée : ce réveillon est avant tout l’occasion de rompre avec 2007, année de merde s’il en est, qui a vu arriver au pouvoir les pires incapables que l’élite française déliquescente ait pu produire depuis 25 ans. Alors buvez, mes amis, buvez jusqu’à plus soif. Et n’oubliez pas, lorsque vous percuterez le platane, que vous ne faites que quitter une vie de merde dans un pays finissant. Et pour ceux pour qui il reste un peu d’espoir, courez à la mairie tant qu’il en est encore temps : les inscriptions sur les listes électorales seront closes ce soir. Il serait dommage de rater l’occase de filer un bon coup de pied au cul à notre omniprésident bling-bling en mars prochain…
Allez, santé !

Publié dans Opposition !

Commenter cet article