" Pas de chance, mon Papa ! "

Publié le par Bast

Jean-Sarkozy-tribunal-051207.jpg

Jean Sarkozy aURAIT commis un délit de fuite après être rentré dans le cul d'une caisse à la Concorde. Son scoot aURAIT été reconnu par la victime de l'accident, qui demande quelques centaines d'euros pour les réparations et quelques milliers (bon courage) pour le préjudice moral.
Les juges du tribunal de Paris ont courageusement
reporté l'audience correctionnelle du p'tit Sarkozy à juin 2008 (pourquoi pas 2009 ?), afin d'attendre les conclusions de l'expertise demandée par la défense : " C'est pas moi qui l'a fait. Nan-nan-nan ! ", crie le minet (par ailleurs fan de Martinon-non-non). Alors qu'il suffirait de reconnaître sa connerie (n'est pas blonde qui veut), de s'excuser et de payer la douloureuse. Mieux vaut sortir l'artillerie lourde, quitte à aller raconter des barres aux juges (désolé Jeannot, mais la construction de ma phrase ne me permet pas d'utiliser le conditionnel).
Comme quoi, chez les Sarko, dès qu'il s'agit de faire face à ses responsabilités, il n'y aURAIT plus personne...
 


Les médias étrangers n'ont pas reçu les consignes ou quoi ?

Publié dans Opposition !

Commenter cet article