Contre-manif' : la contagion contestataire gagne la droite

Publié le par Bast

Arnault-Lagardere-Bouygues-Pinault-Dassault.jpgArnault, Lagardère, Bouygues, Pinault et Dassault participeront demain à la "marche contre les privilèges"


C'est à mourir de rire ! Les sarkozystes appellent à manifester demain contre les grèves. Cette marche "contre les privilèges" (dixit Sarko) a pour but de montrer que la majorité-silencieuse-exaspérée-par-les-gauchistes existe bien. Les mots d'ordre de ces réformistes du dimanche tourneront autour de la défense de la liberté (d'exploiter les autres), de la République (en péril rouge) et de la démocratie (à 53 % près). Rien de moins. Mais il fallait bien cela pour justifier de rater la messe dominicale.
Ce véritable aveu d'impuissance rappelle la contre-manif monstre du 30 mai 1968, qui avait rassemblé les représentants de tout ce que la France comptait alors de réactionnaires et d'inféodés au pouvoir. Il est vrai qu'une manif' comme celle-là ne se rate pas, comme le dit Fillon.
Tout ça pour dire que les téléphones vont chauffer à l'UMP, à l'UNI et dans les autres organisations garantes de la pérénnité du système oligarchique et notabiliaire français - qui pour le coup paralyse pour de vrai. Il s'agit de remplir les bus de vieux, de mobiliser les brigades des applaudissements et de rameuter le gâté fiscal, quitte à râtisser large. Les RG pourraient ainsi transmettre les listings du FN à Devedjian, chargé de la bonne marche de l'événement. On aura donc la chance de voir les vrais priviégiés (les riches) s'unir pour combattre les
salauds de grévistes. Mais diantre, la gauche n'a pas le monopole du pavé ! Manifestons pour dire non aux manifestations !
Ce sera vraisemblablement l'actu numéro un des journaux de dimanche soir et lundi : les anti-grève se joignant aux pro-sarko pour exprimer leur mécontentement : quel spectacle incongru, n'est-ce pas ? Et puis cela permettra de meubler en attendant la (vraie) jonction de mardi, entre cheminots, fonctionnaires, étudiants, magistrats, avocats, psychiatres, gaziers, profs... A quand l'état d'urgence ?

Mai-68-Gaullistes.jpg

Publié dans Opposition !

Commenter cet article

bast64 19/11/2007 00:41

De mémoire, il existe une jurisprudence selon laquelle l'utilisation du terme "fasciste" (ou "facho") ne correspond pas à une insulte, mais à une classification politique. Dire de quelqu'un qu'il est fasciste revient à dire que qu'un autre est communiste (selon les tribunaux). En revanche, je ne connais pas la valeur légale du terme "branleur". Mais je peux déjà dire que c'est plus grossier, moins conceptualisé et que cela appartient sans l'ombre d'un doute au vocabulaire de la droite.

stef 18/11/2007 22:16

Je voudrais revenir sur le terme de "facho" que j'ai employé prédemment ; non pas pour me justifier, mais pour tenter de faire comprendre à certains qu'il est aussi absurde et injustifié de traiter les gens de "fachos de droite" que de "branleurs de gauche". Je n'ai fait que répondre à la bêtise par la bêtise, j'essaye de me mettre à niveau... Je ne peux pas cautionner que l'on désigne toutes les personnes de gauche comme étant des branleurs : cela révèle un esprit fermé, sectaire.Et puis, à la rigueur, on pourrait considérer les gens de droite aussi comme des branleurs, vu que depuis 6 mois ils se font "mousser le spaguetti", pardonnez moi l'expression ....Sur ce, je persiste et je signe : tout comme toi bast, je trouve cela risible voire ridicule que l'on puisse faire grève contre les grèves, un dimanche qui plus est !a bon entendeur, salut !Bonne continuation bast....

bast64 18/11/2007 17:56

La milice défile :http://www.lefigaro.fr/actualites/2007/11/18/01001-20071118ARTFIG00091-les-metros-au-boulot.php

bast64 18/11/2007 16:51

Petite précision : bast64 est un blog satirique ; il faut donc un minimum de discernement pour en apprécier toute la quintessence.bast64 s'adresse aux militants, bien sûr, mais aussi et surtout aux personnes peu politisées qui souhaitent aborder la politique en s'amusant.Il faut également savoir qu'une grande partie des lecteurs de bast64 ne sont pas forcément de gauche (information que je peux vérifier en regardant leur provenance, contrairement à toi Dic, à moins que tu ne travailles pour les RG).La porte de bast64 reste donc ouverte, même aux positions les plus douteuses et les moins argumentées, comme tu as pu le constater en voyant que tes commentaires n'avaient pas été effacés.

Dic 18/11/2007 16:16

Non je n'y vais pas à la manif.

Mais franchement ta réponse Bast est pathétique. Si pour toi dire que ton article est rempli de mensonges (et tu le sais), de sous-entendu douteux et j'en passe, mérite une réponse du type "facho", c'est que t'es tombé bien bas !

Allez, continue de propagande de gauchiste, de sortir les mots de leur contexte si tu veux. La France a changé, la France va bouger, que vous le vouliez ou non. Ca fait des années qu'on subit votre dictature de la victimisation à outrance, du "tout se vaut", etc. Désolé pour vous...

En tout cas, magnifique ton blog ! Tu n'as que des lecteurs acquis à ta cause, et je vois qu'il y a un dialogue construit, que tes articles sont objectifs, etc. c'est bien ! Sur ce, je ne reviendrais pas ici vous répondre (si besoin est). La France, celle du changement, vous salue :-)