Air Lib'

Publié le par Bast

Sarkozy-Deby.jpg
Le Sarkoshow se produit ce soir à N'Djaména

Après avoir rendu sa liberté à Cécilia, qui avait elle-même participé à la libération des infirimières bulgares, Sarkozy s'est envolé pour l'Afrique pour récupérer les hôtesses et journalistes embarqués avec les inhumanitaires de Children Rescue par la justice tchadienne .
Il n'aura ainsi pas fallu plus d'une semaine au Grand Libérateur pour trouver un moyen de tirer un profit médiatique de l'affaire de l'Arche de Zoé.
Voilà ce qui arrive lorsque l'on passe des randos de 4x4 à l'import-export d'orphelins contrefaits : on sert la propagande. En effet, au Quai, à l'Elysée ou à l'ambassade de N'Djaména, on a vite compris qu'on avait chié dans la colle, après s'être faits rouler dans la farine. Il fallait donc agir d'urgence : une opération de com' s'imposait, comme il se doit en Sarkozye.
Voilà qui est donc fait. Et tant pis pour le petit Louis, qui devait passer le week-end chez son père : l'Afrique de papa n'attend pas. Il aurait effectivement été inconcevable que Paris laisse les libérés rentrer chez eux tout seuls : il ne fallait pas manquer cette nouvelle oportunité d'afficher notre Président aux côtés d'un dictateur africain.
Ingrid Betancourt, Michaël Blanc et les autres innocents retenus de par le monde savent ce qu'ils leur reste à faire : proposer un plan de com' suffisamment détaillé, ciblé et budgété aux conseillers du Président, qui se feront un plaisir de concocter un joli plan média en vue de leur libération.

Publié dans Opposition !

Commenter cet article